Coronavirus : les marques doivent-elles se taire dans la presse ?

Pas étonnant, en ces temps si particuliers, d’en perdre son latin. Pour les marques, le challenge de la communication est important. Voici 3 conseils pour réaliser vos relations presse durant et après le confinement.

Le confinement, bête noire du marketing. Déjà mi-mars, nous vous avions donné quelques conseils éclairés pour mieux communiquer sur les réseaux sociaux durant la crise sanitaire. Alors que certains ont préféré d’abord se taire par peur de commettre un impair, d’autres ont directement pris le pas de réadapter tout leur contenu. Par la suite, tout le monde ou presque leur a emboité le pas. Un fameux challenge vécu aussi au sein de notre agence de communication. Nos efforts ont été payants si on regarde les taux d’engagement et de portée pour les pages Facebook et comptes Instagram de nos clients, qui nous ont fait confiance. Merci à eux !

“Mais et la presse alors ?” La question n’est pas apparue tout de suite. Il semblait logique que si les événements étaient annulés, les actions presse également. Pourtant, deux semaines après le début de confinement, et sans date de fin claire, il était normal de s’interroger sur un canal de communication précieux : la presse. C’est à ce moment-là que nous avons animé un webinaire (replay à voir ici), notamment sur ce sujet, pour le Réseau Entreprendre Bruxelles, dont Ribbon fait partie. Voici les conseils partagés ce jour-là.

La presse est morte, vive la presse !

Avez-vous vu les chiffres de la presse récemment ? Des deux côtés de la frontière linguistique, ils explosent. Même la presse papier a décroché de nouveaux abonnés. Le Soir a plus de 100.000 abonnés. NRJ a vu son audience augmenté de 20%. Vier et Vijf touchent plus de personnes grâce à la plateforme de visionnage online. Sans compter le temps moyen passé sur les sites d’actualité qui n’avait plus été aussi haut depuis… Bref, la presse, atout puissant dans la diffusion de votre information, est non seulement bien là mais en plus elle vous permet d’atteindre encore plus de personnes aujourd’hui qu’hier. Alors, vous attendez quoi ?

“Mais ils parlent tous du Coronavirus et moi j’ai rien à dire”

Oui et non. On ne va pas se mentir, c’est le gros sujet d’actu pour l’instant (à moins de vivre dans une grotte). Et si vous avez quelque chose à dire d’intelligent à dire là-dessus, dites-le. Mais, il y a un MAIS : la presse d’actualité, obnubilée dans un premier temps par la thématique, commence à se calmer. Les médias font à nouveau de la place aux informations hors Covid-19. Le journal télévisé moins vite que d’autres, il est vrai. Mais les médias lifestyle, friands de nouvelles histoires, nouveaux produits, nouveaux services, sont toujours bien là. De même que la presse professionnelle, la presse économique, la presse business, la radio. Ils ont autant besoin de vous que vous avez besoin d’eux, pour pouvoir offrir à leurs public du contenu éducatif, intéressant, ludique…

Laissez tomber les paillettes

En tant que professionnels du secteur, nous nous accordons tous sur un même principe à suivre en cette période : tenir compte de la réalité des gens est essentiel. Dans vos histoires, dans vos textes, soyez conscients que le consommateur a fait un switch dans sa manière de consommer : il veut de l’utile, il veut du nécessaire, il veut du “peu risqué”. Ex : peu importe la marque de PQ qu’il a, tant qu’il en a. Privilégiez l’e-shop à la vente en présentiel, ne parlez pas de vacances, évitez la thématique des “apéros terrasse entre amis” (sauf si vous êtes sadique).

Nous avions dit 3 conseils. On vous a menti, il y en a quatre. Et le quatrième est peut-être le plus important : Envisagez plusieurs scénarios possibles de communication. Imaginez : qu’allez-vous dire si vous voulez parler de votre produit/service/entreprise pendant le confinement ? Et si jamais le déconfinement se met en place, que devriez-vous adapter dans votre communication ? Et si on doit retourner en confinement ? Voyez loin, comme un joueur d’échecs qui a toujours plusieurs coups d’avance.

Si vous avez besoin d’aide dans votre communication, nous sommes là pour vous. N’hésitez pas !

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.