Influencer Marketing : pourquoi ce n’est plus une option ?

En 2020, l’influencer marketing est devenu un levier incontournable, en Belgique. D’aucuns diront que ce développement a pu être possible car la presse déclinait alors. Mais très vite, le marché belge s’est pris d’engouement pour ces influenceurs car ils sont bien plus que de simples messagers de votre marque. Nous vous expliquons pourquoi.

Hacker le Zero Moment of Truth

Tout le monde connait ce moment où, intéressé par un produit ou un service, nous hésitons auprès de quelle marque l’acheter, sur quelle plateforme… C’est ça le Zero Moment of Truth. Si on rembobine la cassette, vers les années 90-2000, nous faisions alors confiance aux recommandations de nos voisins, de notre famille, de nos amis et collègues. Aujourd’hui, les évaluations et avis online nous permettent de nous faire facilement une opinion sur un produit. 92% des consommateurs font confiance aux recommandations d’autrui concernant un produit. Et les influenceurs jouent un rôle important dans la conclusion de ce deal en donnant eux-mêmes leur avis sur votre produit à leur communauté. Ils bénéficient en effet d’une aura de confiance qui a son poids dans la balance au moment de passer à l’achat.

Micro ou macro influenceurs ?

Pour savoir vers qui vous tournez, tout dépendra de votre objectif marketing.

Nous entendons par micro-influenceurs, en Belgique (!), moins de 10.000 followers. Ces micro-influenceurs font preuve d’authenticité et leurs propos sont considérés comme crédibles par leur communauté. Souvent, ils sont rattachés plutôt à une à deux thématiques précises. Les micro-influenceurs sont parfaits pour éduquer leur communauté, donner un avis éclairé, partager une expérience vraie.

Les macro-influenceurs, quant à eux, vont vous apporter une notoriété rapide grâce à une portée plus large. En revanche, il faut bien être honnête que, du fait des nombreux partenariats de marque déjà mis en place, ils sont considérés comme moins authentiques par leur communauté. Pourtant, leur influence reste importante et ils assurent une vraie visibilité à votre produit. Ces influenceurs garantissent également de toucher des audiences plus jeunes, souvent moins facilement atteignables via la presse.

Dans les deux cas, le storytelling est la clé.

B2B : le grand oublié de l’influencer marketing ?

L’influencer marketing n’est pas réservé qu’au B2C. Souvent, nous avons des demandes d’entreprises actives dans le B2B, désireuses de travailler avec des influenceurs. C’est tout à fait faisable. Mais ce ne sera pas les mêmes influenceurs que pour une marque B2C, ni même d’ailleurs les mêmes canaux. En effet, l’influencer marketing ne se cantonne pas à Instagram. Youtube, Facebook ou encore LinkedIn sont également des réseaux où exercer une certaine influence. Une grande entreprise, désireuse de promouvoir sa politique RSE ou RH, par exemple, pourra tout à fait trouver son public d’influenceurs sur LinkedIn. Si la manière de les contacter change alors, ce n’est pas pour autant que cela n’aura pas d’impact.

Un contenu aussi exclusif et de qualité, autant lui donner la place qu’il mérite !

Enfin, n’oubliez pas que le contenu généré par ces influenceurs sera ensuite réutilisable par votre marque sur ses propres réseaux sociaux. Prévoyez-le déjà dans vos plans de communication interne et externe, lorsque vous souhaitez lancer une campagne d’influencer marketing.

Nous pourrions encore vous parler d’influencer marketing pendant des heures. Si vous êtes intéressé d’en savoir plus, n’hésitez pas à prendre contact avec nous.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.