“Snackable content”, le nouveau communiqué ? 

Evénement pour le lancement d’un produit, ouverture d’un nouveau commerce, la mise en place d’un service au sein d’une entreprise… En tant qu’agence de communication, Ribbon fait face à de nombreux et divers sujets de communication tout au long de l’année. Si le communiqué de presse reste un grand classique, il est intéressant de noter un vif intérêt pour un autre format plus incisif, le « snackable content ». Explications et démonstration avec notre client Otomat. 

C’est quoi du « snackable content » ? 

Le but du « snackable content » est en fait de créer du storytelling en seulement quelques lignes pour les entreprises. Le contenu se base sur les mêmes principes qu’un communiqué de presse : mettre en avant un.e produit/service/innovation, parler de l’entreprise et contextualiser le tout. Cependant, l’écriture de ce type de contenu se veut plus légère, facile à lire et traite de sujets sympas et d’actualité. Ce sont des sujets qui sont faciles à reprendre et généralement bien accueillis par la presse lifestyle/online. Un snackable content ne remplace donc pas un communiqué de presse. Il vient s’ajouter à un plan de communication pour créer une opportunité supplémentaire de communiquer sur la marque. 

Quand utiliser du « snackable content » ? 

Chez Ribbon, nous avons recours au « snackable content » quand l’actualité de la marque n’est pas assez forte ou quand nous souhaitons que la communication soit faite rapidement ou encore pour le côté « top of mind », sans avoir pour objectif de battre un record de clippings. Opter pour du « snackable content », c’est possible à différents moments clé dans l’année. Par exemple lors des vacances d’été, en période de Noël, pour la Saint-Valentin, … Ce sont des périodes de l’année propices à une communication plus légère. 

« Profiter de l’été chez Otomat » 

Otomat est une chaîne de pizzerias pas comme les autres. Ils proposent des pizzas belges avec des garnitures surprenantes. Déjà présents dans plusieurs villes de Belgique, ils ont su s’imposer à Bruxelles avec 2 restaurants qui possèdent tous les deux une très belle terrasse. C’est d’ailleurs autour de ce sujet que nous avons publié pour la première fois du « snackable content ». Le but était de communiquer aux bruxellois le fait qu’ils pouvaient déguster une bonne pizza belge, tout en profitant d’une terrasse. Le sujet a été communiqué durant le mois de juillet, au moment où le mercure grimpait et où les bruxellois cherchaient à booster leur taux de vitamine D. 

La presse a très bien repris notre sujet et nous avons pu bénéficier de chouettes articles de presse, notamment dans le Paris Match, la DH, La Capitale, So Soir, Metro ou encore 7sur7.  

Et si ce format de communication était fait pour vous ? N’hésitez plus ! Contactez-nous pour en discuter. 

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.